Une action professionnelle du rotary club de Roubaix

© Vitrine pour un Designer

Redonner sa vraie valeur au fil…

Olivia Clément

Pour Olivia Clément, les vieilles fripes sont de véritables trésors et surtout une matière première extraordinaire pour la confection de sacs et accessoires haut de gamme. A force de patience, elle dé-tisse fil à fil les vieux vêtements usés ou passés de mode et retisse sur un métier traditionnel des étoffes uniques, métissées, précieuses. Ses fils et matières viennent nourrir des créations mode et design. C’est son concept atypique et responsable qui a séduit de grandes maisons comme Lesage ou Jean-Paul Gaultier puis, en 2012, le jury de la 4ème Biennale Vitrine pour un(e) Designer. Depuis elle a fondé son propre atelier de design textile : Mashüt. Elle travaille autour du sac à main, mais aussi en collaboration avec la mode, le design d’objet et la décoration. Échantillonnages, créations textiles exclusives ou encore collections capsules, elle met son savoir-faire au service de nombreux clients (Elle Belgique, IKEA, San Pellegrino, Louis Vuitton, Dior, Kenzo…). Depuis 2014, elle transmet son savoir et son savoir-faire aux étudiants, en tant que chef d’atelier de l’option Design textile, à l’ESA – Académie des Beaux-Arts de Tournai.

LAMPE FARÔ

un tweed unique tissé main

C’est autour des mêmes valeurs, de l’amour des matériaux et du design qu’est née la collaboration entre Mashüt et KNGB. Les trois designers décident d’allier leur savoir-faire, leurs techniques et leur art autour du modèle de lampe FARÔ.

Les matériaux bruts et purs sont à l’honneur dans la production de FARÔ. Les “défauts” ordinairement écartés dans les productions industrielles sont volontairement conservés pour que chaque modèle soit unique. Pour l’occasion, l’abat-jour se pare d’un tweed tissé à la main, élément iconique du travail d’Olivia Clément. Le choix des couleurs est sobre, tout en noir et blanc, très graphique.

Client:

Designer textile